Propriétaire de mobil-home : les droits et devoirs du camping envers vous

Le désaccord entre les gestionnaires de campings et les propriétaires de mobil-home est un cas assez fréquent. Pourtant, c’est une situation qui n’est pas du tout agréable pour les deux parties. La connaissance des droits et des devoirs de chacun est donc la meilleure solution à ce type de problème. Cela permet d’instaurer une relation de meilleure qualité et durable.

Les sources des droits et devoirs du camping

Le gestionnaire et le propriétaire de mobil-home sont tenus au respect des dispositions qui sont mentionnées dans le contrat. Or, ce dernier n’est que facultatif. C’est pourquoi il est important de savoir que les engagements de camping sont définis par des règlements et sont renforcés par la charte de transparence du camping de loisir. Cette dernière n’est qu’une charte. Par conséquent, elle n’est applicable qu’aux signataires. On recommande alors fortement aux propriétaires de se renseigner préalablement sur les campings, s’ils sont membres de la charte, avant de commencer à faire des activités.

Les droits du gestionnaire de camping

Les gestionnaires de camping sont libres de définir leurs prix à leur propre convenance. En plus, cela favorise la concurrence. En effet, comme dans les locations de mobil-home près de Royan et La Palmyre, on remarque de fortes rivalités au niveau de la tarification entre les campings. Les propriétaires ne sont donc pas dans l’obligation de fournir des explications aux locataires sur la raison pour laquelle leurs offres sont plus onéreuses que les autres, par exemple. Le mieux qu’ils peuvent faire serait alors de faire une petite recherche avant  de choisir leur camping. Il est dorénavant plus facile de se renseigner sur les campings grâce aux sites internet, comme pour le cas de eldapi-vacances.fr. Les gestionnaires ont le droit de demander un acompte au moment de la réservation. Ils ont aussi le droit d’exiger que les propriétaires respectent certaines normes esthétiques pour le mobil-home.

Les obligations du camping

Le gestionnaire à l’obligation d’informer sur les modalités concernant l’accueil des mobil-home des clients sur l’emplacement dédié. Il est aussi tenu de préciser les règles d’usage de cet emplacement et de ses alentours dans le camping. Il est obligé d’informer sur les conditions d’installation et des frais engendrés. Le camping a le devoir d’assurer la sécurité du mobil-home en l’absence du propriétaire moyennant versement d’un frais. Il est aussi tenu de préciser les règles d’accès aux activités pour la clientèle de loisirs et à leurs équipements.

Propriétaire : puis-je prêter ou louer mon mobil-home ?
Comment s’établit un contrat de location de parcelle pour son mobil-home ?